Epicerie Italienne - les meilleurs produits Italiens gastronomique et artisanaux
Besoin d'aide ? Contactez-nous au 09 67 08 43 02

La véritable histoire de San Valentino

TOUT SAVOIR SUR SAINT VALENTIN

San Valentino baptise Sainte Lucille
San Valentino baptise Sainte Lucille,
œuvre exécutée en 1575 par Jacopo Bassano,
aujourd'hui au musée civil de Bassano del Grappa

San Valentino, dit aussi San Valentino da Interamna et connu en France sous le nom de Saint Valentin, est né à Interamna (dans le Latium) en 176 dc et est mort le 14 février 273, décapité à l'âge de 97 ans. Il fut un évêque et un martyr Chrétien, vénéré comme saint par l'église catholique, l'église orthodoxe, puis par l'église anglicane. Il est considéré comme le saint patron des amoureux et il est célébré partout dans le monde le 14 Février. Mais bien peu connaissent son histoire... Voici un article très intéressant que nous avons traduit pour vous depuis le wikipedia Italien:

L'histoire de San Valentino...

Né dans une famille de patriciens, il fut converti au Christianisme et consacré évêque de Terni (en Ombrie) en 197, a seulement 21 ans.
En 270, Valentino se trouve à Rome, qu'il a rejointe sur l'invitation de l'orateur grec et latin Cratone, pour prêcher l'évangile et convertir les païens.
Invité par l'empereur Claude II le Gothique a arrêter les célébrations religieuses et à abjurer sa propre foie, il s'y refusa, en tentant au contraire de convertir l'empereur au Christianisme. Claude II le graciât de l'exécution et le confia à une noble famille.
Valentino fut arrêté une seconde fois sous Aurélien, qui succédait à Claudio II. L'empereur continuait les persécutions contre les chrétiens, et puisque la popularité de Valentino s'accroissait, les soldats romains le capturèrent et le portèrent en dehors de la ville pour le flageller, de crainte que la population s'insurge et prenne sa défense. Il fut décapité le 14 Février 273, à 97 ans, par la main du soldat romain Furius Placidus, sous les ordres de l'empereur Aurélien.

Les reliques de San Valentino

Sa dépouille fut enterrée sur le colline de Terni, à côté d'une nécropole.A cet endroit, on érigeât une basilique au IVème siècle dans laquelle les reliques du saint sont gardées: il semble qu'elles aient été portées dans la ville des 3 disciples du philosophe Cratone (Apollonio, Efebo et Procuro), convertis par le futur saint, et qui ont été martyrs pour cette raison.
D'autres reliques sont présentes également dans la cathédrale de Maria Assunta de Savona, dans l'église médiévale de San Valentino di Sadali en Sardaigne, au belvédère maritime en Calabre et dans l'église Matrice di Vico del Gargao ou le saint est vénéré comme protecteur de la ville.
Selon d'autres sources, d'autres reliques de San Valentino se trouvent à Ozieri à une cinquantaine de kilomètres de Sassari: elles auraient été apportées en 1838 par un frère bénédictin natif de l'endroit, qui les aurait ensevelies dans l'église dédiée aux saints Cosma et Damiano sur les monts des capucins. Un vase avec le sang de Saint Valentin se trouve également dans le "reliquaire" de verre contenant le crane de Sainte Giustina dans l'église San Martino à Torre d'Arese (PV).

Les Miracles de San Valentino

Il existe de nombreuses légendes qui font partie de la culture populaire, sur les épisodes de la vie de San Valentino:
- L'une d'elle raconte que Valentino, gracié et "confié" à une noble famille, accomplit le miracle de redonner la vue à la fille aveugle de son "geôlier": Valentino, sur le point d'être décapité, tendrement affectionné à la jeune fille, la salua avec un message d'adieu qui se terminait par les paroles "de la part de ton Valentin".
- Une autre légende, d'origine américaine, raconte comment un jour l'évêque, en se promenant, vit deux jeunes qui se disputaient et alla à leur rencontre en leur tendant une rose et en les invitant à la tenir unie dans leurs mains: les jeunes s'éloignèrent réconciliés. Une autre version de cette histoire dit que le saint est parvenu à inspirer l'amour aux deux jeunes en faisant voler autour d'eux de nombreux couples de pigeons qui s'échangeaient de doux gestes d'affection: il est possible que cet épisode ait donné naissance à l'expression "tourtereaux" pour désigner des amoureux.
- Selon une autre histoire, Valentino, déjà évêque de Terni, célébra le mariage  de la jeune chrétienne Serapia avec le centurion romain Sabino; l'union était combattue par les parents de la jeune fille et, une fois vaincue leur résistance, on découvrit que la jeune fille était gravement malade. Le centurion appela Valentino au chevet de la jeune fille mourante, et lui demanda de ne jamais être séparé de la jeune aimée: l'évêque le baptisa et ainsi il les unit par les liens du mariage à Serapia, ensuite ils moururent tous les deux.

Le culte de Saint Valentin

La fête de la Saint Valentin est célébrée tous les ans le 14 Février , jour de l'antique fête païenne de la fertilité. Elle est aujourd'hui connue et fêtée partout dans le monde.
Cette tradition fut diffusée par les bénédictins, premiers gardiens de la basilique de Terni dédiée au Saint, d'abord en Italie, puis en France et en Angleterre.
L'image de San Valentino comme saint patron des amoureux fut cependant mise en question par quelques uns qui la donne à un autre ecclésiastique romain, qui fut également décapité à la même époque que San Valentino.

Les Fêtes de San Valentino en Italie

La ville de Terni invoque San Valentino comme principal patron. Dans la province de Vérone, le village de Bussolengo en a également fait son Saint Patron.
Patron du village de Sadali, considéré comme protecteur des mariages, San Valentino, dont l'église fut érigé par des moines byzantins, y est fêté en Octobre et la fête dure 3 jours. San Valentino est également patron du village d'Abbriola.
A Quero on fête le saint  en bénissant des oranges et en les lançant d'un pendule accroché à l'oratoire de San Valentino.
Dans la province de Vincenza, Valentino est le saint patron de Pozzoleone. Dans ce village encore aujourd'hui on célèbre l'antique fête de San Valentino, une des plus grandes de Vénétie. On trouve des traces de cette fête déjà en 1517.
Il est également patron de Vico del Gargano, ou il est célébré le 14 Février par des manifestations religieuses et des activités culturelles. L’adoubement de la statue et des rues du village avec des oranges et du laurier est caractéristique et pittoresque. Beaucoup participent à la procession qui se déroule le matin du 14 Février. La fête attire chaque année plusieurs milliers de personnes, qui en profitent pour visiter le centre historique de la ville et découvrir les nombreux produits artisanaux et gastronomiques présentés par plus de 100 exposants.
Rédigé le  6 fév. 2013 12:00 dans Culture et patrimoine  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site