Epicerie Italienne - les meilleurs produits Italiens gastronomique et artisanaux
Besoin d'aide ? Contactez-nous au 09 67 08 43 02

L'histoire de Pâques et les traditions Italienne de Pâques

Histoire et Origines de Pâques


 

Le terme de Pâques dérive du latin "pascha" ou de l'hébreu "Pesah" qui signifie "passage".

Au début du Christianisme, la résurrection de Jésus était célébrée tous les dimanches. Ensuite, l'église chrétienne décida de célébrer cet évènement une seule fois par an. Divers courant se sont alors affrontés pour définir la date de cette célébration.

C'est le concile de Nice (en 325) qui mis fin à cette controverse en décidant que Pâques devait être fêtée le même jour par tous les Chrétiens.C'est l'église d'Alexandrie qui eu la responsabilité de définir la date de Pâques chaque année. Depuis l'an 525, Pâques se déroule entre le 22 mars et le 25 Avril.

De nos jours, la date de Pâques se calcule scientifiquement,en se basant sur l'équinoxe de printemps et la pleine lune. Encore aujourd'hui l'église orthodoxe célèbre Pâques un peu plus tard  que l'église Catholique car le calendrier Orthodoxe est légèrement différent du calendrier Grégorien..


Les symboles de Pâques

Le Lapin de Pâques

Pendant la période de Pâques, on trouve souvent en vitrine de sympathiques lapins qui portent des œufs et cela n'est pas un hasard. Il s’agit en fait du lièvre qui a été indiqué par Saint Ambroise comme symbole de la résurrection,car il a la particularité de changer de pelage et de couleur au printemps.

Les œufs de Pâques

Le rapport entre la tradition Chrétienne de Pâques et les œufs n'est à priori pas évident. En fait depuis le début de l'histoire humaine, l'œuf est un symbole représentant la vie et la régénération. Les premiers à utiliser l'œuf comme heureux présage furent les persans qui s'échangeaient des œufs de poule à l'arrivée du printemps.

Dans la Rome antique il existait également de pareils usages. Les Romains enterraient dans les champs un œuf peint en rouge, symbole de fécondité et donc de bonnes récoltes. Et c'est avec cette signification symbolique que l'œuf fit son apparition dans la tradition Chrétienne, comme symbole de la vie éternelle.

Cette coutume remonte à l'an 1176, quand le chef de l'abbaye de Saint Germain des Près donna à Louis VII, de retour de croisade une grande quantité d'œufs issus de ses terres. Pâques étant la fête du printemps, l’œuf symbolise alors la fécondité et le renouveau de la nature.

La Colombe de Pâques

La Colombe rappelle l'épisode du déluge dans la Genèse, lorsque celle-ci revint voir Noé avec un rameau d'olivier dans le bec. Il s’agit d'un message de paix: la fureur divine était finie et les eaux se retirèrent, laissant place à une époque nouvelle pour l'humanité. La Colombe est ainsi devenue symbole de paix, très présent à Pâques.

En Italie, il est d'usage en période de Pâques d'offrir une Colombe, brioche qui rappelle la forme de l'oiseau avec les ailes déployées.



La Pastiera napolitaine

La Pastiera, un ancien gâteau napolitain de  Pâques, est un gâteau de pâte sablée remplie d'un mélange constitué de ricotta, blé , œufs, épices et fruits confits. La  pâte est croustillante, tandis que sa farce est  moelleuse. L'origine de la pastiera est très ancienne et remonte aux cultes païens quand on se préparait à célébrer l'arrivée du printemps. Aujourd’hui on la  prépare pour les fêtes de Pâques.


Quelques particularités des Pâques Italiennes

Pasquetta ou la petite Pâques

Le terme populaire "pasquetta", signifiant littéralement "petite Pâque" indique le lundi suivant le dimanche de Pâques. Ce jour célèbre la résurrection du Christ auprès de ses apôtres, alors en chemin pour le village d'Emmaüs à quelques kilomètres de Jérusalem. En Italie il est donc d'usage pour les familles de passer le lundi de Pasquetta à la campagne, pour un pique nique. Les villes sont littéralement désertés ce jour là....  C'est l'occasion de partager la Colombe de Pâques en famille ou entre amis.

Les cloches muettes

Il est intéressant de noter qu'avec la France, l'Italie est le seul pays d'Europe ou du vendredi saint au dimanche de Pâques, les cloches des églises restent muettes, en signe de douleur pour le christ crucifié.

Partager

Rédigé le  5 avril 2011 15:35 dans Culture et patrimoine  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site