Epicerie Italienne - les meilleurs produits Italiens gastronomique et artisanaux
Besoin d'aide ? Contactez-nous au 09 67 08 43 02

Culture et patrimoine

Origines et traditions de la fête des pères

La Fête des pères est une fête civile célébrée partout dans le monde, à des dates et selon des traditions qui peuvent varier.
Alors qu'en France comme dans de nombreux pays la fête des pères est célébrée le troisième dimanche du mois de Juin, en Italie et dans d'autres pays, c'est le 19 Mars, jour de la Saint Joseph qui a été retenue.

Revenons en particulier sur les origines et les traditions de la fête des pères dans le monde et plus particulièrement en Italie...



ORIGINES DE LA FÊTE DES PÈRES DANS LE MONDE



La fête des pères moderne est née au début du vingtième siècle, en complément de la fête des mères afin de célébrer les pères et la paternité en général. Les dates peuvent varier dans le monde. Souvent cette fête s'accompagne d'un cadeau que les enfants font à leur père.


La première fête des pères référencée eu lieu le 5 Juillet 1908 à Fairmont dans l'ouest de la Virginie, dans une église méthodiste. Sans avoir connaissance de ce sermon, en 1909 Madame Sonora Smart Dodd s'inspirant du sermon de la fête des mères en 1909,  fut la première personne à organiser la fête des pères à Spokane, état de Wahington en Juin 1910, en l'honneur de l'anniversaire de son père, vétéran de la guerre de sécession...



De nombreux pays ont ensuite instauré la fête des pères. Certains pays dont la France  ont conservé la date américaine, soit le troisième dimanche de Juin.

Dans d'autres pays de tradition catholique, dont l'Italie, la fête des pères est fêtée le jour de la Saint Joseph, soit le 19 Mars.



LA FÊTE DES PERES EN ITALIE : LA FESTA DEL PAPA



Saint Joseph, symbole du père et du mari dévoué, dans la tradition populaire protège également les orphelins, les filles célibataires et les plus malheureux. En accord avec ces traditions, dans certaines zones de la Sicile, le 19 mars il est de tradition d'inviter le jour de la Saint Joseph, les nécessiteux à sa table. Dans d'autres régions la Saint Joseph coïncide avec la fête de la fin de l'hiver: dans les champs on brûle les mauvaises herbes et sur les places des villages on  organise un grand feu purificateur appelé "falò" qu'il faut franchir en sautant...

Le gâteau le plus typique de la fête des pères en Italie est à base de crème ou de confiture avec une pâte semblable à de la pâte à beignets (Bigné) et se décline suivant plusieurs versions régionales.


A Rome et dans le Lazio, il s’appelle "le beignet de Saint Joseph"

.


En Campanie et dans d'autres régions centro-méridionales de l'Italie, la "Zeppola di San Giuseppe"  tire ses origines de la Rome Antique. Elle est réalisée à partir de pâte à beignet, de forme écrasée elle peut être frite ou cuite au four. On dispose par dessus de la crème pâtissière et de la confiture de cerises griottes (Amarena).



Dans le nord de l'Italie, en revanche, le gâteau typique de la fête des pères est "La Raviola" (petite enveloppe de pâte brisée renfermant de la confiture, de la crème ou une autre farce sucrée, puis cuite au four)



Pour finir, dans certaines régions du centre de l'Italie (en particulier la Toscane, l'Umbrie et le Lazio) on propose le "Fritelle di San Giuseppe"(notre photo), un gâteau également frit à base de riz au lait auquel on ajoute des raisins secs ou des fruits confits



Source: Wikipedia Italie


Rédigé le  9 juin 2013 12:00 dans Culture et patrimoine  -  Lien permanent
0 Commentaires  

La fête des mères et la Festa della mamma

La fête des mère est une fête civile diffusée dans le monde entier, célébrée en l'honneur de la figure de la mère et de son influence sociale. Progressivement chaque pays a intégré cette fête et le jour de la fête des mères n'est pas le même partout dans le monde. Revenons sur l'historique de la fête des mères dans le monde et en particulier en France et en Italie...



Historiquement,
Il existe des traces de la fête des mères dans l'histoire de la Grèce antique et a d'autres périodes de l'histoire, mais c'est au Etats unis qu'a été instituée pour la première fois la fête des mères telle que nous la connaissons aujourd'hui.
En mai 1870, Julia Ward Howe, activiste pacifiste et abolitionniste, propose l'institution de la journée de la mère pour la paix (Mother's Day for Peace), comme un moment de réflexion contre la guère, mais ce ne fut pas un succès. Anna Jarvis a célébré la fête des mères moderne (Mother's Day) pour la première fois en 1908, c'était un mémorial en l'honneur de sa mère, activiste en faveur de la paix. La célébration d'Anna Jarvis est devenue très populaire et fut officialisée en 1914 par le président Woodrow Wilson avec la décision du congrès de la célébrer le deuxième dimanche de mai, en tant qu'expression publique de l'amour et de la gratitude pour les mères. La fête s'est ensuite diffusée dans de nombreux pays du monde entier, a des dates différentes. 


En Italie
La fête des mères a été introduite dans les années 50 par Raul Zaccari, sénateur et maire de Bordighera (son idée a été murie avec Giacomo Pallanca, président de la fête des fleurs et des plantes ornemantales de Bordighiera - Vallecrosia). Sur son initiative donc la fête des mères fut célébrée à Bordighera le second dimanche de mai 1956 (d'abord au Théatre Zeni puis au Palais du Parc), puis par le père Otello Migliosi en Ombrie, à Tordibetto di Assisi en 1957. Depuis, chaque année, la paroisse de Tordibetto célèbre officiellement la fête des mères avec d'importantes manifestations à caractère religieux et culturel.
Le 18 décembre 1958, Raul Zaccari appuyé par 6 autres sénateurs,  présenta au Sénat Italien un projet de loi pour obtenir l’institutionnalisation de la fête des mères.
Initialement en Italie, la date de la fête des mères était fixée au 08 Mai et ce n'est que plus récemment que la fête des mères en Italie est devenue une fête mobile, célébrée le deuxième dimanche de Mai.

En France
Le village d'Artas revendique être le « berceau de la fête des Mères ». En effet le 10 juin 1906, à l'initiative de Prosper Roche, fondateur de l'Union fraternelle des pères de famille méritants d'Artas, une cérémonie en l'honneur de mères de familles nombreuses eut lieu. Deux mères de 9 enfants reçurent, ce jour-là, un prix de « Haut mérite maternel ». En 1918, la ville de Lyon célèbre la journée des Mères en hommage aux mères et aux épouses qui ont perdu leurs fils et leur mari pendant la Première Guerre mondiale. En 1920 est élaborée une fête des Mères de familles nombreuses puis le gouvernement officialise une journée des Mères en 1929, dans le cadre de la politique nataliste encouragée par la République. Ce n'est donc pas, contrairement à ce qui est souvent relayé dans les médias, une création du maréchal Pétain: en 1941, le régime de Vichy ne fait qu'inscrire la fête des Mères au calendrier. Après-guerre, la loi du 24 mai 1950 dispose que « la République française rend officiellement hommage chaque année aux mères françaises au cours d'une journée consacrée à la célébration de la « Fête des mères » ». Elle en fixe la date au dernier dimanche de mai (sauf si cette date coïncide avec celle de la Pentecote, auquel cas elle est repoussée au premier dimanche de juin). Ces dispositions ont été intégrées au Code de l'action sociale des familles lors de sa création en 1956.

Sources: Wikipedia France et Wikipedia Italie
Rédigé le  17 mai 2013 10:00 dans Culture et patrimoine  -  Lien permanent
0 Commentaires  

La véritable histoire de San Valentino

TOUT SAVOIR SUR SAINT VALENTIN

San Valentino baptise Sainte Lucille
San Valentino baptise Sainte Lucille,
œuvre exécutée en 1575 par Jacopo Bassano,
aujourd'hui au musée civil de Bassano del Grappa

San Valentino, dit aussi San Valentino da Interamna et connu en France sous le nom de Saint Valentin, est né à Interamna (dans le Latium) en 176 dc et est mort le 14 février 273, décapité à l'âge de 97 ans. Il fut un évêque et un martyr Chrétien, vénéré comme saint par l'église catholique, l'église orthodoxe, puis par l'église anglicane. Il est considéré comme le saint patron des amoureux et il est célébré partout dans le monde le 14 Février. Mais bien peu connaissent son histoire... Voici un article très intéressant que nous avons traduit pour vous depuis le wikipedia Italien:

L'histoire de San Valentino...

Né dans une famille de patriciens, il fut converti au Christianisme et consacré évêque de Terni (en Ombrie) en 197, a seulement 21 ans.
En 270, Valentino se trouve à Rome, qu'il a rejointe sur l'invitation de l'orateur grec et latin Cratone, pour prêcher l'évangile et convertir les païens.
Invité par l'empereur Claude II le Gothique a arrêter les célébrations religieuses et à abjurer sa propre foie, il s'y refusa, en tentant au contraire de convertir l'empereur au Christianisme. Claude II le graciât de l'exécution et le confia à une noble famille.
Valentino fut arrêté une seconde fois sous Aurélien, qui succédait à Claudio II. L'empereur continuait les persécutions contre les chrétiens, et puisque la popularité de Valentino s'accroissait, les soldats romains le capturèrent et le portèrent en dehors de la ville pour le flageller, de crainte que la population s'insurge et prenne sa défense. Il fut décapité le 14 Février 273, à 97 ans, par la main du soldat romain Furius Placidus, sous les ordres de l'empereur Aurélien.

Les reliques de San Valentino

Sa dépouille fut enterrée sur le colline de Terni, à côté d'une nécropole.A cet endroit, on érigeât une basilique au IVème siècle dans laquelle les reliques du saint sont gardées: il semble qu'elles aient été portées dans la ville des 3 disciples du philosophe Cratone (Apollonio, Efebo et Procuro), convertis par le futur saint, et qui ont été martyrs pour cette raison.
D'autres reliques sont présentes également dans la cathédrale de Maria Assunta de Savona, dans l'église médiévale de San Valentino di Sadali en Sardaigne, au belvédère maritime en Calabre et dans l'église Matrice di Vico del Gargao ou le saint est vénéré comme protecteur de la ville.
Selon d'autres sources, d'autres reliques de San Valentino se trouvent à Ozieri à une cinquantaine de kilomètres de Sassari: elles auraient été apportées en 1838 par un frère bénédictin natif de l'endroit, qui les aurait ensevelies dans l'église dédiée aux saints Cosma et Damiano sur les monts des capucins. Un vase avec le sang de Saint Valentin se trouve également dans le "reliquaire" de verre contenant le crane de Sainte Giustina dans l'église San Martino à Torre d'Arese (PV).

Les Miracles de San Valentino

Il existe de nombreuses légendes qui font partie de la culture populaire, sur les épisodes de la vie de San Valentino:
- L'une d'elle raconte que Valentino, gracié et "confié" à une noble famille, accomplit le miracle de redonner la vue à la fille aveugle de son "geôlier": Valentino, sur le point d'être décapité, tendrement affectionné à la jeune fille, la salua avec un message d'adieu qui se terminait par les paroles "de la part de ton Valentin".
- Une autre légende, d'origine américaine, raconte comment un jour l'évêque, en se promenant, vit deux jeunes qui se disputaient et alla à leur rencontre en leur tendant une rose et en les invitant à la tenir unie dans leurs mains: les jeunes s'éloignèrent réconciliés. Une autre version de cette histoire dit que le saint est parvenu à inspirer l'amour aux deux jeunes en faisant voler autour d'eux de nombreux couples de pigeons qui s'échangeaient de doux gestes d'affection: il est possible que cet épisode ait donné naissance à l'expression "tourtereaux" pour désigner des amoureux.
- Selon une autre histoire, Valentino, déjà évêque de Terni, célébra le mariage  de la jeune chrétienne Serapia avec le centurion romain Sabino; l'union était combattue par les parents de la jeune fille et, une fois vaincue leur résistance, on découvrit que la jeune fille était gravement malade. Le centurion appela Valentino au chevet de la jeune fille mourante, et lui demanda de ne jamais être séparé de la jeune aimée: l'évêque le baptisa et ainsi il les unit par les liens du mariage à Serapia, ensuite ils moururent tous les deux.

Le culte de Saint Valentin

La fête de la Saint Valentin est célébrée tous les ans le 14 Février , jour de l'antique fête païenne de la fertilité. Elle est aujourd'hui connue et fêtée partout dans le monde.
Cette tradition fut diffusée par les bénédictins, premiers gardiens de la basilique de Terni dédiée au Saint, d'abord en Italie, puis en France et en Angleterre.
L'image de San Valentino comme saint patron des amoureux fut cependant mise en question par quelques uns qui la donne à un autre ecclésiastique romain, qui fut également décapité à la même époque que San Valentino.

Les Fêtes de San Valentino en Italie

La ville de Terni invoque San Valentino comme principal patron. Dans la province de Vérone, le village de Bussolengo en a également fait son Saint Patron.
Patron du village de Sadali, considéré comme protecteur des mariages, San Valentino, dont l'église fut érigé par des moines byzantins, y est fêté en Octobre et la fête dure 3 jours. San Valentino est également patron du village d'Abbriola.
A Quero on fête le saint  en bénissant des oranges et en les lançant d'un pendule accroché à l'oratoire de San Valentino.
Dans la province de Vincenza, Valentino est le saint patron de Pozzoleone. Dans ce village encore aujourd'hui on célèbre l'antique fête de San Valentino, une des plus grandes de Vénétie. On trouve des traces de cette fête déjà en 1517.
Il est également patron de Vico del Gargano, ou il est célébré le 14 Février par des manifestations religieuses et des activités culturelles. L’adoubement de la statue et des rues du village avec des oranges et du laurier est caractéristique et pittoresque. Beaucoup participent à la procession qui se déroule le matin du 14 Février. La fête attire chaque année plusieurs milliers de personnes, qui en profitent pour visiter le centre historique de la ville et découvrir les nombreux produits artisanaux et gastronomiques présentés par plus de 100 exposants.
Rédigé le  6 fév. 2013 12:00 dans Culture et patrimoine  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Le Salon du gout de Turin 2012

Slowfood, le salon du goût, Mon Italie En Ligne et nos fournisseurs
Une longue histoire de passion et d'amitié, au service du bien vivre et du bien manger...


Eric et Paola, les gérants de Mon Italie à moi, restaurant gastronomique Italien à Amiens et du site de vente de produits italiens "Mon Italie En Ligne" sont depuis toujours inspirés par la philosophie du mouvement Slowfood, dont Turin est devenue la capitale mondiale...

Adhérents et membres actifs de l'association, ils ont a cœur de faire découvrir des produits artisanaux italiens, élaborés selon la tradition local, dans le respect de la nature, de la biodiversité, et de la santé.


Le salon du goût de Turin, vitrine mondiale de l'association slowfood rassemble tous les acteurs de ce nouveau mode de consommation et naturellement. Mon Italie En Ligne ne manque pas d'y assister, et cette année Eric y sera donc du 27 au 29...

Ce sera l'occasion de rencontrer, de discuter et d'échanger avec leurs partenaires producteurs qui partagent ces même valeurs et les font vivre au travers de leurs produits, tels que Fonterosa, Due Mila, Baladin, Galantino, Giraudo et Il Principato di Lucedio qui présenteront le fruit de leur travail et de leur terroir au salon...
Bien sur le salon du goût sera également l'occasion de découvrir de nouveaux producteurs et de nouveaux produits à proposer sur Mon Italie En Ligne... Car telle l'abeille, Eric et Paola sont sans cesse à la recherche des meilleurs produits italiens pour vous les proposer...
10%
de remise
A l'occasion de cette grande fête de la Gastronomie, Mon Italie En Ligne vous offre 10% de remise sur votre panier d'achat du 25 au 29 Octobre 2012...
Pour cela utilisez le code promotionnel SDG2012


Slow Food est une association éco-gastronomique à but non-lucratif financée par ses membres.
Elle a été fondée en 1989 pour contrer les fast-food et la « fast life », pour enrayer la disparition des traditions gastronomiques locales et le manque d'intérêt des gens pour leur nourriture, pour ses origines, pour ses saveurs et pour les conséquences sur le reste du monde de nos choix alimentaires.
A l'heure actuelle, nous comptons plus de 100.000 membres de par le monde, ce qui nous permet de promouvoir une nouvelle logique de production alimentaire, de développer des programmes d'éducation alimentaire et d'agir en faveur de la biodiversité.


Organisé par le mouvement  Slowfood en association avec la ville de Turin, la région Piémont et le Ministère Italien de la politique agricole, alimentaire et forestière, le salon du Goût se déroule tous les deux ans à Turin depuis 1996.
Le Salon du Goût,  est les rassemblement des producteurs, éleveurs, artisans et bien sur consommateurs et acteurs éco-gastronomiques du monde entier, se reconnaissant dans les valeurs de l'association slowfood qui milite pour une alimentation saine et respectueuse de environnement et de l'humanité...


Rédigé le  25 oct. 2012 13:40 dans Culture et patrimoine  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Les vins Italiens à l'honneur au VINEXPO 2011

Concernant le salon VINEXPO2011, voici les informations officielles de l'ICE (Institut Italien pour le Commerce extérieur)

 

L’Italie célèbre le 150ème anniversaire de la naissance de l’Etat italien à Bordeaux à l’occasion de la 16ème édition du Vinexpo, haut-lieu de confrontation des productions vinicoles du monde entier.

 

L’Institut Italien pour le Commerce Extérieurorganisera la traditionnelle collective officielle avec 90 producteurs Italiens dans le Hall 1 DE 100–4, ainsi qu’un cycle de 16 séminaires-dégustations (Hall 2 - Tasting Lab 1) dédiés aux vins Made In Italy sur le thème « Le Vin raconte l’Italie », ayant pour objectif de fournir de nouvelles clés de lecture et de communication pour élargir et valoriser le côté immatériel du produit, élément qui est devenu de plus en plus stratégique dans le cadre de relations internationales globalisées.

 

L’Italie et son Histoire Millénaire, l’Italie Patrie de la Musique, l’Italie mémoire historique et berceau des Arts,avec plus de 45 sites inscrits au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO, l’Italie des Communes et des Régions. Quatre thèmes à travers lesquels s’articule le cycle de séminaires-dégustations guidés par des conférenciers de renommée internationale dont la mission est de faire vivre aux participants l’émotion du Vin italienen partageant avec eux ces moments-clefs qui font que l’Histoire de l’Italie et celle du Vin s’entrecroisent à bien des reprises. Il s’agit, en fait, d’une relation tissée au fil des siècles et marquée de points forts qui sont les témoins de l’évolution du style de vie italien.

 

Nous espérons avoir le plaisir de vous accueillir sur nos stands ou à l’occasion de nos dégustations à Bordeaux.

 

Bien cordialement.

Joseph Antonacci
Analyste de marché
Secteur Agro-alimentaire / Vins

ICE – Institut Italien pour le Commerce Extérieur

Partager

Rédigé le  21 juin 2011 21:07 dans Culture et patrimoine  -  Lien permanent
0 Commentaires  

L'histoire de Pâques et les traditions Italienne de Pâques

Histoire et Origines de Pâques


 

Le terme de Pâques dérive du latin "pascha" ou de l'hébreu "Pesah" qui signifie "passage".

Au début du Christianisme, la résurrection de Jésus était célébrée tous les dimanches. Ensuite, l'église chrétienne décida de célébrer cet évènement une seule fois par an. Divers courant se sont alors affrontés pour définir la date de cette célébration.

C'est le concile de Nice (en 325) qui mis fin à cette controverse en décidant que Pâques devait être fêtée le même jour par tous les Chrétiens.C'est l'église d'Alexandrie qui eu la responsabilité de définir la date de Pâques chaque année. Depuis l'an 525, Pâques se déroule entre le 22 mars et le 25 Avril.

De nos jours, la date de Pâques se calcule scientifiquement,en se basant sur l'équinoxe de printemps et la pleine lune. Encore aujourd'hui l'église orthodoxe célèbre Pâques un peu plus tard  que l'église Catholique car le calendrier Orthodoxe est légèrement différent du calendrier Grégorien..


Les symboles de Pâques

Le Lapin de Pâques

Pendant la période de Pâques, on trouve souvent en vitrine de sympathiques lapins qui portent des œufs et cela n'est pas un hasard. Il s’agit en fait du lièvre qui a été indiqué par Saint Ambroise comme symbole de la résurrection,car il a la particularité de changer de pelage et de couleur au printemps.

Les œufs de Pâques

Le rapport entre la tradition Chrétienne de Pâques et les œufs n'est à priori pas évident. En fait depuis le début de l'histoire humaine, l'œuf est un symbole représentant la vie et la régénération. Les premiers à utiliser l'œuf comme heureux présage furent les persans qui s'échangeaient des œufs de poule à l'arrivée du printemps.

Dans la Rome antique il existait également de pareils usages. Les Romains enterraient dans les champs un œuf peint en rouge, symbole de fécondité et donc de bonnes récoltes. Et c'est avec cette signification symbolique que l'œuf fit son apparition dans la tradition Chrétienne, comme symbole de la vie éternelle.

Cette coutume remonte à l'an 1176, quand le chef de l'abbaye de Saint Germain des Près donna à Louis VII, de retour de croisade une grande quantité d'œufs issus de ses terres. Pâques étant la fête du printemps, l’œuf symbolise alors la fécondité et le renouveau de la nature.

La Colombe de Pâques

La Colombe rappelle l'épisode du déluge dans la Genèse, lorsque celle-ci revint voir Noé avec un rameau d'olivier dans le bec. Il s’agit d'un message de paix: la fureur divine était finie et les eaux se retirèrent, laissant place à une époque nouvelle pour l'humanité. La Colombe est ainsi devenue symbole de paix, très présent à Pâques.

En Italie, il est d'usage en période de Pâques d'offrir une Colombe, brioche qui rappelle la forme de l'oiseau avec les ailes déployées.



La Pastiera napolitaine

La Pastiera, un ancien gâteau napolitain de  Pâques, est un gâteau de pâte sablée remplie d'un mélange constitué de ricotta, blé , œufs, épices et fruits confits. La  pâte est croustillante, tandis que sa farce est  moelleuse. L'origine de la pastiera est très ancienne et remonte aux cultes païens quand on se préparait à célébrer l'arrivée du printemps. Aujourd’hui on la  prépare pour les fêtes de Pâques.


Quelques particularités des Pâques Italiennes

Pasquetta ou la petite Pâques

Le terme populaire "pasquetta", signifiant littéralement "petite Pâque" indique le lundi suivant le dimanche de Pâques. Ce jour célèbre la résurrection du Christ auprès de ses apôtres, alors en chemin pour le village d'Emmaüs à quelques kilomètres de Jérusalem. En Italie il est donc d'usage pour les familles de passer le lundi de Pasquetta à la campagne, pour un pique nique. Les villes sont littéralement désertés ce jour là....  C'est l'occasion de partager la Colombe de Pâques en famille ou entre amis.

Les cloches muettes

Il est intéressant de noter qu'avec la France, l'Italie est le seul pays d'Europe ou du vendredi saint au dimanche de Pâques, les cloches des églises restent muettes, en signe de douleur pour le christ crucifié.

Partager

Rédigé le  5 avril 2011 15:35 dans Culture et patrimoine  -  Lien permanent
0 Commentaires